Psycho tip#3: Le pouvoir de l’acceptation

IMG_5850
©photo: Paula Betancourt

Un principe clé du développement personnel utile en toutes circonstances et particulièrement face aux situations les plus critiques (deuils, maladies, ruptures etc.)

L’acceptation est souvent mal comprise car pour beaucoup de gens elle dénote une résignation limitante alors qu’en réalité c’est un outil précieux pour naviguer sur le grand voyage qu’est notre vie.

Son utilité:

-Nous mettre en adéquation avec la réalité, avec ce qui est.

-Nous donner une sensation de légèreté et de paix en diluant notre résistance notamment face à ce qui ne peut être changé.

-Permettre ensuite de sereinement envisager ce que nous souhaitons faire de cette réalité ou à partir d’elle.

Pourquoi c’est un effort à faire pour beaucoup:

Parce que de par notre système économique et social et de par l’éducation que la plupart d’entre nous avons reçue nous avons tendance à être centrés sur la prévision, le contrôle et l’initiative personnelle.

Quelques exercices sur des terrains variés favorisant l’acceptation globale :

-Allez dans un parc ou un square près de chez vous et avec un papier et un crayon (c’est important que vous écriviez à la main), faites une liste de 3 choses que vous vivez mais qui vous déplaisent fortement et que vous n’arrivez pas ou ne pouvez pas changer.

En vous recueillant dans cette nature connectez vous avec la paix et l’acceptation des lois de la vie qui s’en dégage et pensez à votre liste en laissant l’apaisement peu à peu vous gagner.

Ensuite faites une liste de 3 situations dans votre vie qui vous ont déplu ou bouleversé mais qui par la suite se sont avérées être positives pour vous et vous ont ouvert des voies nouvelles, remémorez-vous bien l’issue positive de ces situations et réjouissez-vous des détours inattendus qu’emprunte la vie.

-Au moins une fois par semaine exercez vous à admettre vos limites ou incertitudes en public en prenant bien conscience que avez le droit de ne pas tout contrôler dans votre vie.

-Au moins deux fois par semaine laissez vous porter par les propositions ou initiatives des autres sans chercher à imposer vos convenances par exemple sur le lieu de déjeuner, sur le choix du menu, sur l’heure de rendez-vous,etc.

-Lorsque vous parlez avec d’autres gens exercez-vous à les écouter bien concentré sans penser en même temps à ce que vous allez leur répondre ou demander une fois qu’il auront terminé de parler et en tentant de vous mettre dans leur optique, en essayant d’être pleinement ouvert à un nouveau point de vue ou à de nouvelles sensations que vous n’aviez pas envisagées auparavant.

 

Publicités